21 juillet 2024

Comment soigner un rosier malade avec un remède de grand-mère ?

Pendant votre jardinage, vous vous êtes aperçu que vos rosiers présentaient des symptômes de maladies? Ne paniquez pas! Il existe des solutions simples  pour soigner un rosier malade et des traitements naturels efficaces pour retrouver votre jardin en bonne santé. Dans cet article, nous vous expliquerons comment soigner les maladies des rosiers et comment prendre soin de vos plantes.

C’est un plaisir que partagent de nombreuses personnes tout autour du monde… Le jardinage permet de se ressourcer dans son jardin si l’on possède une maison ou un appartement avec de la place sur un balcon. Et la sensation du travail bien accompli lorsque nos fleurs et autres plantations donnent le résultat escompté atteint des sommets, en plus de donner un peu de couleur à son habitat. Mais voilà, problème, vos rosiers montrent depuis quelque temps des signes de faiblesse. Comment rectifier le tir, et leur donner une seconde jeunesse ? Petit tour d’horizon des solutions qui existent, et qui vont vous permettre d’obtenir à nouveau de belles roses.

Comment contrer la maladie des rosiers remède de grand mère ?

Mais avant de rentrer dans le vif du sujet, intéressons-nous aux possibles maladies qui peuvent affecter vos précieux rosiers… Ces derniers peuvent montrer des signes de faiblesse lorsque la maladie qui les ronge apparaît. Et comme pour nous, différents maux existent pour les plantes, notamment l’oïdium, qui est un champignon au feutrage blanc sur le feuillage. Présente en avril, cette dernière se développe en raison d’une humidité importante. Autre champignon pouvant causer de sérieux dommages : la rouille ! Cela se manifeste par des pustules orange poudreuses sous les feuilles de vos rosiers… Enfin, et c’est le plus fréquent chez ce type de plante : la chlorose, qui va provoquer des jaunissements sur les feuilles, ce qui indique un manque de fer, surtout si vos plantes sont installées sur une terre forte en calcaire.

En plus de ces champignons, les pucerons peuvent aussi créer des dégâts irréversibles à vos rosiers. C’est pourquoi de nombreuses solutions naturelles existent, et vont vous permettre de contrer le mal par le mal.

soigner la maladie des rosiers avec des remèdes de grand mère

Quelques astuces pour des rosiers en bonne santé !

Après vous être retroussé les manches pour sauver la vie de vos plantes, vous allez appliquer l’une des solutions suivantes. Commençons par la décoction de prêle ! Pour ce faire, diluez ce produit à 10% dans une cuve pulvératrice, et appliquez-en une généreuse couche sur le feuillage des rosiers.

Le purin d’ortie permet d’obtenir des résultats tout aussi probants ! Trouvable en enseignes spécialisées ou en ligne, achetez une boîte ou fabriquez-le vous-même, pour l’appliquer de la même manière que le remède précédent.

Ne sous-estimez pas non plus le pouvoir du bicarbonate de soude ! Une cuillère de cette poudre dans un litre d’eau bouillante, deux gouttes d’huile essentielle de lavande, et versez votre mélange aux pieds de vos rosiers pour leur redonner de la couleur et un peu de vie.

À ces quelques conseils, il va falloir renouveler ces opérations tous les 15 jours suivant la solution envisagée. Vous pouvez aussi pulvériser un peu de lait demi-écrémé pour prévenir l’apparition de rouille et d’oïdium. Nul doute qu’en suivant ces astuces de grand-mères, vos rosiers retrouveront un peu de vie, et redonneront de la couleur à vos jardins et jardinières ! En cas de doute, rapprochez-vous d’experts en espaces verts, ces derniers ont toujours des astuces dans leur poche, qui empêcheront les maladies de se développer.